E pour épistolaire

Le spicilège de l'écrivain public

E pour Epistolaire

L’adjectif épistolaire qualifie ce qui concerne la correspondance par lettres.
De même, un épistolier (ou une épistolière) est un auteur qui écrit des lettres.

Si les professionnels de l’écriture, qui mettent leur plume au service des autres sont des écrivains publics, et non des épistoliers, c’est que peu d’entre eux ont l’audace de se qualifier comme tels. L'épistolier est en effet un auteur dont la correspondance a une valeur littéraire avérée.
Ses lettres peuvent être fictives ou réelles.

On parle de « roman épistolaire » lorsqu’une véritable histoire se dégage à la lecture d’une correspondance fictive et de « lettres d’art » lorsque les lettres, même réelles, ont été rédigées dès l’origine avec l’intention de les publier.


A défaut d'épistoliers... pensez aux écrivains publics pour vos courriers personnels ou administratifs