B pour biographie

Le spicilège de l'écrivain public

B pour Biographie

Une biographie est l’histoire d’une vie, un document où sont relatés les événements majeurs d’une existence. Lorsqu’elle est rédigée à la première personne, il s’agit d’une autobiographie.

Les biographies commencent le plus souvent par la naissance du sujet, mais pas nécessairement. Le plus important résidant dans les faits, le biographe peut en effet travailler par thèmes, qui s’ordonneront naturellement dans un ordre logique, généralement chronologique. La base de la biographie est ainsi constituée de données exactes et précises (dates, noms, lieux, événements), le biographe devant s’interdire toute appréciation subjective des faits.
Par opposition, l’impartialité et la véracité du récit n’ont que très peu d’importance dans une autobiographie, où le sujet et le narrateur sont une seule et même personne. L’auteur-protagoniste transcrivant sa vision personnelle de son histoire, le récit est nécessairement subjectif. Il peut s’agir pour lui de trouver un sens à son existence, de revivre un événement heureux ou douloureux de son passé, de laisser une trace de lui, de témoigner sur son époque ou son expérience, voire d’exposer ses réflexions personnelles.
Mais qu’il rédige lui-même son autobiographie ou qu’il en charge un tiers, c’est à partir de sa seule parole que le texte sera élaboré. Selon les cas, le document prendra la forme d’une confession, de mémoires, d’un journal intime, ou d’un essai.