metier d'ecrivain public
 

 

 


 
 

 
 
 

C comme

Crochets(dans les citations)

 


Les crochets ( [  ] ) servent normalement à mettre en évidence l’intervention de l’auteur sur un texte qui n’est pas de lui :

- Monsieur Dupont prévoyait que « les tomates [seraient] mûres avant la fin du printemps. » 

(en réalité, Monsieur Dupont avait écrit « seront mûres » mais on ici a jugé utile de faire concorder les temps)

- Selon Madame Martin, ce n’était pas possible : « les tomates […] sont des fruits d’été. » 

(l’auteur a supprimé des précisions qu’il juge inutiles en l’espèce et les a remplacées par des points de suspension entre crochets).

 

NB : lorsque la suppression est opérée en début ou en fin de citation, les points de suspension sont souvent employés sans crochets :

- « Il obtint de magnifiques potirons, des salades… »

- « … et pour finir des tomates bien mûres. »

  Il convient toutefois de s’interroger sur l’utilité des points de suspension en début ou en fin de citation. Normalement, les guillemets suffisent pour indiquer qu’il s’agit d’un extrait, par définition suivi et précédé d’autre chose.


 

 

 

 Ponctuation, crochets typographie, corriger, citation, écrire, écrivain, correcteur
 
 





 


Relecture et correction de textes professionnels ou personnels.


Evelyne Gelin,
écrivain public
tél.03 80 49 06 96