metier d'ecrivain public
 

 

 


 
 

 
 
 

Comment présenter sa lettre de motivation ?

 

Internet est une mine d’informations pour quiconque se préoccupe de la mise en forme de ses lettres de motivation. On y trouve des conseils de base, des modèles, des guides et surtout des principes impératifs : une lettre de motivation devrait être manuscrite et tenir sur une feuille. On connaît même la couleur de l’encre qui aurait la préférence des recruteurs : noire, éventuellement bleue, de préférence outremer… Et puis, bien sûr, on ne manque jamais de rappeler qu’il faut une orthographe irréprochable (des fois qu’on puisse penser le contraire…) En d’autres termes, le demandeur d’emploi reste considéré comme un inadapté social, qu’il convient de rabaisser encore, pour mieux lui vendre une méthode clef-en-main ou un recueil de lettres prêtes à l’emploi…


Des règles impératives ?
Il ne s’agit donc pas ici de d’asséner des principes intangibles mais de tenter une mise au point. Le fond est sans conteste plus important que la forme et, même s’il faut « mettre toutes les chances de son côté », il faut aussi garder en tête que les employeurs sont des êtres humains, avec des préférences, des attentes et des personnalités variées. Gageons que certains aiment l’encre turquoise, et qu’il s’en trouve aussi qui ne sont pas très forts en orthographe…

Il n’est certes pas question de se distinguer par sa méconnaissance des usages mais, faute de se faire confiance, on prend le risque de produire une lettre à la fois illisible et indigeste. Or peut-on croire qu’un employeur puisse évincer un candidat satisfaisant aux exigences de la fonction, pour la seule raison que sa lettre ne serait pas manuscrite ? A moins que l’annonce ne comporte une précision à cet égard (ou pour un poste de calligraphe…) tout cela n’a finalement que peu d’importance.
Chacun conviendra en effet qu’une lettre dactylographiée est plus facile à lire, mais qu’une lettre manuscrite marque davantage la motivation du candidat. Il est de même peu probable qu’une lettre de candidature bien construite soit rejetée au seul prétexte qu’elle ne tient pas sur une seule page. Réduire les interlignes et les marges ne dupera personne....

Rester simple et se faire confiance
Certes, certaines normes méritent d’être connues, ne serait-ce que pour montrer qu’on les maîtrise ou pour s’en affranchir en connaissance de cause. Il vaut mieux ainsi présenter son courrier « à la française » si l’on écrit à une société en France (bloc expéditeur en haut à gauche, date et adresse du destinataire à droite) et rester neutre dans le choix des couleurs et des polices de caractères.
Pour éliminer les fautes d’orthographe, il importe également de se faire relire par un proche ou un professionnel. Mais si les conseils d’un tiers peuvent être précieux, il est aussi important de conserver une certaine confiance en son propre jugement. Un écrivain public peut vous aider à valoriser vos atouts, mais ici comme ailleurs, il faut se méfier des dogmes. 


 Lettre de motivation, écrire une lettre, lettres de candidature, sur une ou deux pages. Lettre manuscrite ou à l'ordinateur. écrite à la main. Faut-il écrire à la main. calligraphie, graphologue.
 
 





Pour faire le point sur le contenu de votre lettre de motivation,
et mettre vos atouts en valeur
SimplissiMots.com
Tél. 03 80 49 06 96